Filière Gentiane

Gentiane jaune

Plante médicinale emblématique de l’Auvergne, la Gentiane jaune, dont la racine est riche en principes amers et en xanthones (colorants jaunes), intéresse fortement l’industrie agroalimentaire, pharmaceutique et vétérinaire. Elle entre dans la composition de nombreuses liqueurs et eaux de vie, fabriquées dans plusieurs régions de France et d’Europe.

« Reine des estives » présente sur la majorité des massifs français, cette plante est essentiellement issue de l’exploitation de sites naturels depuis plus de 200 ans.

La  production nationale avoisinerait aujourd’hui les 2000 tonnes de racines fraîches par an. Une production soutenue qui nécessite une bonne gestion des sites exploités. La filière gentiane compte plus d’une centaine de professionnels, principalement répartis entre le Massif central, les Alpes et les Pyrénées : gentianaires, exploitants en gentiane, collecteurs, négociants et transformateurs. Tous participent à leur niveau à l’élaboration du produit gentiane et ont leur part de responsabilité dans la gestion de cette ressource. Mais la gentiane est aussi l’affaire des propriétaires, des exploitants et des gestionnaires d’estives qui interviennent en amont sur les prairies pâturées que colonise la « fée jaune » et jouent un rôle important avant arrachage de la plante.

Dans un contexte où les pratiques agricoles et les modes d’arrachage évoluent, et alors que l’on peut s’interroger sur l’état et sur le renouvellement de la ressource, les acteurs de la filière se sont regroupés autour d’une réflexion sur la gestion durable de la gentiane. Leur jeune association interprofessionnelle « Gentiana Lutea », créée le 12 mars 2014, rassemble tous les étages de la filière sur le plan national et compte aujourd’hui 35 membres qui travaillent à la réalisation d’une charte de production de gentiane durable.

L’association a pour but de sauvegarder la ressource, de développer la filière, et de valoriser et promouvoir la gentiane et ses produits.

Afin que l’ensemble des acteurs de la branche puisse être équitablement représenté, cinq collèges ont été créés : Propriétaires, exploitants et gestionnaires fonciers – Gentianaires et cultivateurs – Exploitants en Gentiane, collecteurs et négociants – Transformateurs – Membres associés.

Le conseil d’administration se compose de 17 membres : Denis Chaud (SICARAPPAM), Président – Jean-Jacques Vermeersch (Distillerie Louis Couderc), Vice-président – Ines Ullrich-Chaud (productrice), Secrétaire – Christine de Bénédict (mairie de Picherande), Secrétaire adjointe – Philippe Desriviers (Société Avèze), Trésorier – Daniel Imbaud (SAS Oriane) – Olivier Coÿne (Herb’Hexpert SARL) – Serge Chabaud (Ex. Artense Gentiane) – Anne Chevillard (Pernod SA) – Dominique Rousselet (Distillerie Marcel Michel fils et succr.) – Charles Jollès (Cercle Européen d’Étude des Gentianacées) – Christine de Bénédict (Mairie de Picherande) – Emmanuel Correia (Mairie d’Anzat le Luguet) – Fabrice Bahuchet (gentianaire) – Drissi Marbouh (gentianaire) – Camille Buissière (membre associé) – Luc Jalenques (gentianaire) – José-Maria Teixé (Société Herbo Cat).

Pour plus d’informations  :

Présentation de l’association Gentiana Lutea et documents officiels :

Rapports et Procès verbaux d’Assemblées Générales :

Outils au service de la profession :

Contact:

logo gentiana lutéaCMJNStéphanie Flahaut, Chargée de la « Mission pour la durabilité de la ressource gentiane dans le Massif Central » et Animatrice de l’Association Interprofessionnelle de la gentiane jaune « Gentiana Lutea »

 Mail: stephanie.flahaut@cpparm.org – Tél: 06 05 28 12 00

Adresse: Association « Gentiana Lutea », Les Quintrands, Route de Volx, 04100 MANOSQUE

Retrouvez l’association Gentiana Lutea sur Facebook:

 

Découvrez aussi le projet de « semis griffé » sur notre page Ulule :

Préserver l’amer des volcans, un défi pour l’Auvergne